31 juillet 2013

Paris Polo Grounds

Attentif au développement du baseball, peut-être intéressé de poursuivre le projet de son collègue du Jockey Club de Paris le marquis de Beauvoir, qui avait fondé lAthletic Club of Paris, ou tout simplement convaincu par le très actif jockey Tod Sloan, le vicomte de La Rochefoucauld, président du club de polo installé vingt ans plus tôt dans le bois de Boulogne, donne son accord au printemps 1913 pour l’aménagement d’un terrain dédié à la pratique du baseball directement dans son enceinte.

Cette information soulève inévitablement quelques questions. S’agit-il en réalité d’améliorer l’aire de jeu traditionnellement utilisée depuis 1895 (voir larticle Un premier terrain de baseball à Paris) et de la rendre plus propice à l’accueil du public en lui ajoutant peut-être quelques gradins ? Ou s’agit-il plutôt de déplacer telle quelle cette aire de jeu préexistante, qui était jusquà présent simplement accolée au Polo Club de Paris, afin quelle soit désormais comprise dans le périmètre du club ? A moins quil ne soit question d’en construire une nouvelle de toutes pièces, cest-à-dire plus exactement une seconde ? Dans un cas comme dans l’autre, les joueurs Parisiens disposent toujours d’au moins un terrain pleinement consacré à la pratique de leur sport.

Polo à Bagatelle en 1908.

Ravis de pouvoir faire un bon mot, les journalistes américains[i] assurent, quant à eux, que Paris aura bientôt son propre Polo Grounds, en référence bien entendu au mythique stade des New York Giants.


***


[i] « America’s National Game Of Baseball Has At Last Found Root In France », in The Mansfield Shield, 22 avril 1913. Déjà cité.