31 décembre 2012

Avant-propos

Ce qui est particulièrement frustrant pour un Français adepte du baseball, c’est d’avoir à expliquer encore et toujours que, oui, ce sport est pratiqué en France, qu’il y a plusieurs niveaux de championnats, que l’un des premiers matchs a été joué en 1889, qu’il y a une fédération tout ce qu’il y a de plus officielle en lien avec le Ministère des Sports qui gère bon an mal an près de 10.000 pratiquants, plusieurs équipes de France qui participent aux compétitions internationales et que, non, cela ne date pas d’hier puisque la fondation de cette fédération-là remonte à 1924. Allez savoir pourquoi, la pratique de ce sport est éternellement considérée par les media et donc le grand public comme au mieux une simple nouveauté, au pire une mode passagère venue d’outre-Atlantique.


Le fait est que le développement de ce sport peut être qualifié à tout le moins de chaotique, sans doute en raison des nombreux obstacles qui se sont mis en travers de son chemin. Avec le recul, l’observateur ne manquera pas d’être frappé par l’incroyable enchaînement de rendez-vous manqués ou d’incidents majeurs qui ont entravé la bonne marche des projets les uns après les autres. Encore aujourd’hui, jouer ou diriger un club ou un organe  fédéral relève pour la plupart du sacerdoce. Assumer des responsabilités en milieu associatif est en soi souvent ingrat, quand il s’agit de lutter de surcroît contre les préjugés et les idées reçues, cela peut rapidement devenir très contraignant : il faut sans cesse convaincre les collectivités territoriales de la pérennité des clubs et de l’intérêt de disposer d’infrastructures spécifiques, les parents des avantages de la pratique pour les jeunes enfants, les journalistes des media locaux ou nationaux de l’intérêt de communiquer sur ce sport mineur, les partenaires des avantages qu'ils en tireront, etc. Pourtant, même parmi les fans les plus acharnés, rares sont ceux qui savent ce qu’a traversé ce sport et quelles sont les origines exactes de la pratique de cette discipline dans notre pays.

Devenu Secrétaire Général de la Fédération Française de Baseball et Softball, j’ai eu envie de donner à chacun – qu’il soit dirigeant de clubs, joueur confirmé, débutant, fan ou tout simplement curieux – la possibilité de découvrir l’étonnante histoire de ce sport sous nos latitudes, et tout particulièrement celle de la période épique allant des années 1880 à 1940, soit à peu de choses près sous toute la Troisième République. J'ai progressivement abandonné mon idée initiale qui était de publier un livre, pour finalement lui préférer celle d'un blog, permettant d'offrir le fruit de mon travail au plus grand nombre sous une forme moins rigide et qui pourra être enrichie de photos, de quelques vidéos, de cartes ou de liens divers au gré de mes découvertes.

J’ai pleinement conscience du fait que les recherches ayant conduit à la rédaction de ces articles sont bien loin d’être exhaustives. Je souhaite vivement que ma modeste contribution suscite de nouvelles vocations et que les informations que ce blog contient soient complétées, corrigées ou même réfutées au fil du temps et des découvertes. Il y a, j’en suis convaincu, bien des trésors dans les vieilles malles de nos ancêtres.

J’invite donc le lecteur à ce voyage à la rencontre d’un monde oublié peuplé de sportsmen évoluant en teams, d’artistes peintres de renom, de révolutionnaires, d’aristocrates de la grande et de la petite noblesse, d’industriels, d’aéronautes, de héros véritables, d’as de l’aviation, de bretteurs, de jockeys, d’un chef d’orchestre et même d’un prix Nobel. J’invite surtout le lecteur à faire connaissance avec ces hommes qui sont à l’origine de la pratique de ce sport en France, joueurs tantôt professionnels tantôt amateurs mais toujours passionnés.

Bonne lecture !