31 décembre 2012

The Baseball Player par Douglas Tilden

Pour peu que vous vous intéressiez au baseball en France, vous n’êtes pas sans savoir que l’histoire officielle fédérale (voir notamment ici) soutient que le premier match joué sur notre sol remonterait au 8 mars 1889, date à laquelle les Chicago White Stockings ont affronté la All American Team au Parc Aérostatique de Paris dans le cadre de la tournée mondiale organisée par Albert Goodwill Spalding. Ce match d’exhibition, qui s’est déroulé devant quelques centaines de personnes, est censé avoir été le point de départ du développement de la pratique de ce sport en France. Nous aurons l’occasion de revenir ultérieurement plus en détail sur cette rencontre et de constater que tout ceci relève en quelque sorte du mythe fondateur (voir ici).

Ce qui est très peu connu en revanche, c’est que la représentation d’un joueur de baseball a été admirée par plusieurs dizaines de milliers de Français en mai de cette même année au Palais de l'Industrie et des Beaux-arts[i] sur les Champs-Élysées, et a connu par la suite une extraordinaire carrière de l’autre côté de l’Atlantique, au point d’y devenir une réelle icône de l’art américain. Statue en bronze représentant un lanceur moustachu grandeur nature en bras de chemise, les manches retroussées au-dessus du coude, son titre original était Our national game.

The Baseball Player (Our National Game), de Douglas Tilden

Son créateur, Douglas Tilden, était un sculpteur américain né en 1860, sourd-muet depuis une sévère scarlatine contractée à l’âge de 4 ans. Diplômé de la California School for the Deaf en 1879, il rêvait de pouvoir étudier en France mais dut attendre d’obtenir une bourse pour ce faire. Il arriva à Paris en mai 1888, assista au Salon des artistes Français, devint l’élève du statuaire Paul-François Chopin (lui-même sourd-muet) et se mit rapidement à travailler sur ce qui allait devenir son premier chef-d’œuvre. Sans doute pour lever toute équivoque lors du Salon des artistes Français de 1889 durant lequel il fut exposé pour la première fois, Our national game fut rebaptisé The Baseball Player.

Douglas Tilden (1860 - 1935)

The Baseball Player reçut un excellent accueil des critiques et du public, non seulement pour la qualité de sa facture mais aussi en raison de l'originalité du sujet traité. On peut ainsi lire dans la Revue des sciences et des lettres de janvier 1889[ii] : « M. Tilden, un Californien, nous fait admirer […] un jeune homme solide et d’aplomb. Bravo pour le sport Américain s’il produit beaucoup de gaillards de cette trempe et aussi bien bâtis ».  En l'espace de quelques semaines, la notoriété de Tilden fut telle qu'il fut nommé vice-président du Congrès international des sourds-muets qui se tint à Paris pendant l'été 1889. Il devint grâce à cette œuvre l’un des premiers sculpteurs Américains à accéder à une reconnaissance en dehors de son pays d’origine et fut admis à concourir lors des Salons de 1890, 1891, 1892, et 1894.

Piédestal du Baseball Player

Le nombre exact n’est pas connu mais on estime que trois ou quatre répliques de taille réduite furent produites par le fondeur parisien sur commande du joaillier newyorkais Tiffany & Co. L’une d’entre elles est visible dans l'exposition permanente du National Baseball Hall of Fame de Cooperstown. Une autre a été adjugée il y a quelques années à plus de 18.000 dollars. La statue originale, quant à elle, quitta la France par la mer en septembre 1890 et fut exposée à la National Academy of Design à New York avant de rejoindre la côte ouest des Etats-Unis. Elle se trouve depuis le 8 juillet 1891 dans le Golden Gate Park de San Francisco (John F. Kennedy Drive, près du Conservatory of Flowers).

Durant son séjour en France, Tilden réalisa et exposa une autre œuvre inspirée par le sport : The Football Players. Si pour celle-ci il est parfaitement notoire qu’il eut recours aux services de deux jeunes joueurs Français comme modèles, de qui s’inspira-t-il pour The Baseball Player ? Les seules explications possibles sont soit qu'il a réalisé cette oeuvre sans aucun modèle - ce qui serait très étonnant, soit qu'il disposait d'esquisses avant même de quitter les Etats-Unis, soit encore qu'il a trouvé des joueurs de baseball à Paris dès 1888. Cette dernière hypothèse laisserait bien évidemment entendre que ce sport était pratiqué en France avant son "introduction" par Spalding en mars 1889.


[i] Le Palais de l'Industrie et des Beaux-arts fut détruit à partir de 1896 pour laisser place aux Grand et Petit Palais.
[ii] Revue des sciences et des lettres, par Société scientifique et littéraire des instituteurs de France, Paris, deuxième année, n°1, 1er janvier 1889, p. 395.